Booster l’autonomie des enfants grâce au tableau des tâches

Enfant aide à faire la vaisselle

Que diriez-vous de réduire un peu vos tâches ménagères en faisant participer vos enfants ? Permettre à votre enfant d’effectuer de petites actions lui fera gagner en autonomie, et le valorisera au quotidien !

Si vous présentez bien les choses, et que vous l’encouragez positivement, il vous aidera avec plaisir. C’est dans cette optique qu’un tableau des tâches (aussi appelé tableau des responsabilités) peut être utile.

Au début, il faudra un peu de temps pour ancrer les habitudes (environ 3 semaines), et par la suite, des piqûres de rappel seront nécessaires. Mais sur le long terme, les effets positifs de la participation des enfants sont indéniables !

Vous trouverez dans cet article une définition de tableau des tâches, des idées de tâches à effectuer selon les âges, ainsi que deux exemples de tableau pour un enfant de maternelle (environ 5 ans).

Qu’est-ce qu’un tableau des tâches ?

C’est un tableau qui expose différentes « tâches ménagères » à effectuer sur une journée ou une semaine. Ce tableau peut concerner une seule personne (a priori votre enfant), ou plusieurs personnes (plusieurs enfants, ou pourquoi pas, les parents et les enfants). Il peut exister sous différentes formes (papier, tableau magnétique, en ligne,…).

Définir les tâches selon l’âge de l’enfant

Pour pouvoir réaliser ce tableau, il faudra définir les tâches à accomplir. Ces tâches devront bien sûr être en adéquation avec l’âge de l’enfant. On peut déjà commencer quand ils sont petits (c’est même mieux!).

Dès 2-3 ans, les enfants cherchent à imiter leur parents, à les aider dans les activités du quotidien. Ne les freinez pas! Encouragez-les (et adaptez la tâche si besoin). S’ils ne peuvent pas vous aider alors ils en ont envie, pourquoi le feraient-ils plus tard?

Voici des idées de ce que vos enfants peuvent apprendre à faire seuls, selon les âges.

Vers 2-3 ans : ranger les jouets dans des bacs, mettre les vêtements sales dans le panier à linge, jeter les déchets à la poubelle, mettre leurs couverts à table (on peut prévoir des assiettes et verres en plastique au début), épousseter les plinthes (avec un plumeau, c’est rigolo !), …

ASTUCE : Si vous leur réservez un petit espace à leur hauteur (le tiroir du bas, le bas d’une armoire ou une petite cuisine pour enfant), ils pourront y placer leurs assiettes, couverts et gobelets. Mettre la table et la débarrasser sera plus facile comme cela.

Vers 4-5 ans : nourrir les animaux, essuyer les verres d’eau renversés, faire son lit, arroser les plantes (prévoir un petit contenant, pas un grand arrosoir encombrant), passer l’aspirateur à main, passer une lavette sur la table, verser de l’eau dans son verre (avec une petite cruche, pas directement la grande bouteille d’1,5 litre), …

Vers 6-7 ans : plier les serviettes, vider le lave-vaisselle, arracher les mauvaises herbes, ratisser les feuilles, peler des légumes, remplacer le rouleau de papier toilette, débarrasser la table, passer un coup de balai, …

Vers 8-9 ans : remplir le lave-vaisselle, plier les vêtements propres, épousseter les meubles, cuisiner des œufs brouillés et des biscuits, promener le chien, sortir les poubelles, …

Vers 10-11 ans : Nettoyer la salle-de-bains, passer l’aspirateur, préparer un repas simple, recoudre un bouton, donner des idées pour le menu de la semaine, …

12 ans et plus : Nettoyer à l’eau, nettoyer la voiture, faire des courses avec une liste, préparer un repas complet, laver les fenêtres, repasser les vêtements, s’occuper des petits frères et sœurs, …

Acheter un tableau des tâches ?

Il est possible d’acheter des tableaux des tâches tout faits dans les magasins ou en ligne, mais vous pouvez aussi très facilement en réaliser un vous-même. De cette façon, vous aurez la possibilité de le personnaliser au maximum.

Faire un essai avec un premier tableau

Avant de savoir quel tableau vous conviendra, le mieux est d’en essayer un pendant une certaine période de temps, puis de l’améliorer.

Je vous montre ci-dessous le tableau qui m’a servi de test. Je l’avais trouvé sur internet (les aventures du chouchou cendré), et c’est  celui qui me paraissait le plus adapté pour mon fils de 5 ans.

Je l’ai donc imprimé, et à la fin de chaque journée, mon enfant pouvait coller des autocollants lorsque la tâche avait été accomplie. A cet âge, coller un autocollant peut les motiver pour débuter. Par la suite, on peut par exemple dessiner un smiley au lieu de coller un autocollant.

Après une semaine d’essai, mon fils avait collé des autocollants dans presque toutes les cases. j’ai remarqué que la description des tâches devrait être plus ciblée.

Par exemple, la case « je range mes affaires ». Que faire si l’enfant a bien rangé son manteau, son cartable et ses chaussures, mais qu’il n’a pas rangé ses jeux. Pour l’encourager, il a pu coller un autocollant, mais cela n’était alors pas très représentatif de toute la journée.

Je me suis aussi rendu compte que la case « se brosser les dents » n’était pas nécessaire chez nous, car cette habitude est déjà bien ancrée chez nos enfants.

L’idée est donc de tester un premier tableau pour voir ce qui fonctionne et ce que l’on souhaite changer.

Adapter le tableau à notre situation

Suite au premier essai, j’ai donc adapté notre tableau comme ceci :

Par exemple, « je range mes affaires » est devenu « je remets tous les jouets à leur place ». J’ai aussi décomposé la case « j’aide maman ou papa à mettre la table/débarrasser » en deux cases différentes, et j’ai précisé ce que l’on devait débarrasser. Les tâches donc sont plus ciblées. Cela rend l’analyse du soir plus simple.

Proposer des récompenses ?

Certains tableaux sont présentés sous forme de « tableau de récompenses », et proposent des petits cadeaux ou des activités si le tableau est bien rempli. Si vous optez pour ce genre de tableau, veiller à ce que les récompenses soient tenables sur le long terme, et qu’elles ne conditionnent pas l’enfant à aider uniquement en attente de quelque chose. La simple réalisation de ces tâches rendra l’enfant fier de lui, et c’est bien là la meilleure des récompenses !

Une fois la locomotive lancée…

Permettre à votre enfant de vous aider pourrait bien avoir des effets positifs sur d’autres membres de la famille ! Chez nous, j’avais prévu de travailler sur le tableau des tâches uniquement avec mon fils de 5 ans. Tout de suite, sa petite sœur de 3,5 ans a voulu faire pareil !

Bien sûr, nous ne devons pas en attendre autant de sa part, vu son jeune âge, mais nous remarquons une démarche positive, une grande envie d’imiter. Il y a comme une émulation entre frère et sœur.

Que penser des applications d’organisation en ligne ?

Des applications de listes des tâches et d’organisation en ligne apparaissent sur le marché. Opter pour cette méthode vous rend évidemment dépendant(e) de votre smartphone et n’est peut-être pas la solution la plus adaptée avec de jeunes enfants. Un tableau papier fera entièrement le job !

Conclusion

Le tableau des tâches est un bon moyen d’aider votre enfant à s’impliquer dans les tâches du quotidien. Il existe toutes sortes de tableaux, mais le meilleur sera celui qui correspond parfaitement à votre famille, en résumé, un tableau personnalisé.

Je vous ai présenté un tableau simple à réaliser, pour un jeune enfant. A votre tour de tester le vôtre, et de l’adapter aux évolutions et besoins de votre enfant !

A vous de voir sur quelles tâches vous voulez insister. L’idéal est de trouver un équilibre entre ce qu’il fait déjà un peu (pour lui donner du courage) et ce que vous voudriez qu’il fasse plus régulièrement.

Partagez !