Trier et ranger les vêtements de ses enfants

Enfant heureux dans un dressing

Pas toujours facile de s’y retrouver avec les vêtements des enfants. Pour peu que vous en ayez plusieurs (des enfants !), que vous receviez parfois des vêtements à prêter, que vous en achetiez des neufs ou que vous récupériez ceux des aînés pour les plus jeunes, et voilà, on se retrouve parfois avec un joyeux bazar !

Alors c’est parti, on fait le tri !

1. On commence par supprimer certaines choses :

  • Les vêtements fort abimés ou troués.
  • Les vêtements qui n’ont jamais été portés et que votre enfant ne portera jamais parce qu’il ne les aime vraiment pas, ou qu’ils ne sont pas du tout pratique (genre le pull en laine poncho mais qu’on ne sait pas mettre sous le manteau et qu’on ne peut quand-même pas mettre sans manteau car trop froid, et qui est trop chaud pour l’entre-saison… il existe, je l’ai eu à la maison !)
  • Les vêtements trop petits (éventuellement à mettre de côté par taille pour les cadets ou les enfants des amis, sinon on peut en faire don directement).
  • On met de côté les vêtements hors saisons. Soit dans une caisse ou une boite qu’on range au-dessus de la garde-robe ou sous le lit, selon le type de boite et de meuble qu’on a. Ou alors, on les met sur les étagères du haut de la garde-robe, qui sont souvent inatteignables pour les enfants.

2. On range !

Une fois le tri effectué, comment peut-on ranger les vêtements d’enfants, pour leur assurer un maximum d’autonomie ?

  • Tout d’abord, on veille à ce que les vêtements soient à hauteur de l’enfant. Donc principalement les étagères du bas de la garde-robe ou les tiroirs d’une commode. Si on souhaite que l’enfant ait accès aux vêtements de la tringle de la garde-robe, celle-ci doit se trouver à hauteur de l’enfant aussi.
  • On rassemble les vêtements par catégories : une pile de pulls et gilets, une pile de t-shirts, une pile de leggings, une pile de jeans, … Si on fonctionne avec une commode, on peut rassembler les sous-vêtements et pyjamas dans le tiroir du bas, les dessous (jupes, pantalons, leggings) dans le tiroir du milieu et les dessus dans le tiroir du haut (t-shirts, blouses, gilets,…). On pense aux séparations, par exemple des boites à chaussures.
  • Si on manque de place et qu’on souhaite adopter la méthode de pliage KonMari, on veille à ce que les vêtements ne soient pas trop serrés les uns contre les autres, sinon les enfants en attraperont probablement trois pour le prix d’un !
  • Si notre enfant est fan de déguisements et qu’il en possède beaucoup, voici une méthode simple : une caisse (en plastique ou en bois), sans couvercle, dans laquelle on met les déguisements sans les plier (ne soyons pas plus catholique que le Pape, on ne va pas s’amuser à replier toute la panoplie de déguisements plusieurs fois par semaine 😉 ) Comme cela ils seront rangés en quelques secondes !

Que faire des vêtements à la fin de la journée ?

Si on peut leur apprendre assez tôt à déposer les slips et chaussettes ainsi que les vêtements sales dans le panier à linge, on arrête de rêver à ce que notre enfant plie ses vêtements super bien lui-même à cinq ans ! Pour éviter de frustrer tout le monde, on propose un endroit où il peut déposer les vêtements à plat, sans devoir les plier, par exemple une étagère, une chaise ou toute autre surface plane.

Partagez !